Lame Spirit RPG
Malheur à toi pauvre âme !
Lame Spirit RPG
Malheur à toi pauvre âme !


Lame Spirit est un forum RPG fantastique à l'univers original
 
" Taïga Launwitch "
Taïga Launwitch
Messages : 213
Date d'inscription : 09/02/2017
Age : 31
Launwitch
Who am i !

Un drôle de chat vénère [PV KIRA SULLIVAN] Empty

Un drôle de chat vénère [PV KIRA SULLIVAN]

MessageSujet: Un drôle de chat vénère [PV KIRA SULLIVAN] Un drôle de chat vénère [PV KIRA SULLIVAN] EmptySam 5 Sep - 22:37
tumblr_mxml398mbo1qhs6zgo2_r1_500.gif
Un drôle de chat vénère
De l'épine croît la rose, et de la rose croît à nouveau l'épine.


Ft. Kira Sullivan

VeneratedEachAmericanquarterhorse-size_restricted.gif


Qui aurait pu croire que se suicider en plein milieu d'un village à feu et à sang aurait mener à ce résultat-ci ? Je passe, songeuse, une main sur mon ventre arrondie. La peau se tendant un peu plus à chaque semaine qui passe. Un sourire léger aux lèvres, exprimant un apaisement comme nul autre pareil. Un soupire m'échappe. Le regard brillant, ma deuxième main rejoint mon corps. Cela fait a peu près de six mois, et je sentais la vie grandir un peu plus chaque jour. Refermant mes ailes aux couleurs crépusculaires, j’observe un duvet d'or blanc virevolter tout autour de moi. Un beau présage de naissance qui commence, comme si je sentais les dieux veiller sur la vie de mon fils. Qu'importe la maladie génétique, je ne suis nullement apeurée. Une berceuse imprègne mon esprit alors que je ferme les yeux, mes pieds chaussés de sandales me menant vers le centre de mon premier amant. Mes doigts forment des arcs, comme pour prétendre à traverser mes chaires pour envelopper mon enfant à en devenir. Jamais je n'ai autant saigné, porté des griffures et des morsures pendant un acte charnel pour recevoir ce plus beau des cadeaux. Et tout cela de la part de ce même homme qui a tenté de me violer lorsque j'ai décidé d'acheter cet esclave en tant que Majordome. J'ai su apprivoiser sa colère, sa fureur et sa sauvagerie en l'aidant à faire le deuil de sa femme et de sa fille. Implicitement nous allons former une famille. J'ai aussi décidé de tourner la page, acceptant enfin la disparition de feu mon fiancé et de mon autre fils, Takehiko.


Telle la brise irlandaise, fraîche et caressant les falaises du nord, empreint de liberté, tu porteras le nom de Zéphyr, mon fils. Que ta naissance puisse nous offrir, à ton père et moi la chose que nous avons perdue depuis tant d'années. Une famille.


Cela peut paraître tellement niais, je le crains, mais ce n'est pas de ma faute. Après tout ce temps à apporter le malheur, et portant toute ma haine et ma souffrance, j'accepte enfin de vivre. De moi-même, et je le partager avec Bigby. Je viens à glousser toute seule. Relevant la tête, j'abaisse les pans de ma tunique rouge en coton, large pour couvrir mon ventre. Je porte un sarouel aux couleurs de prune et de pomme verte. Mes dreads relevées en chignon, laissant des mèches hirsutes et rebelles pendre ici et là. J'ai juste laissé une dread portant un bijoux encadrant le côté gauche de mon visage. Comme une cartouche en or vieilli, avec une autre couleur d'un bleu/vert en son centre. En hiéroglyphes, le nom de "Thot" peut se lire. Le nom égyptien de mon âme-soeur. Elle-même portant mon propre nom dans la cartouche de sa mèche lisse. D'autres ornements bien moins signifiants trônent avec parcimonie mes cheveux. L'oeil d'Horus tatoué sur la même partie de mon visage, du côté gauche de nouveau. Le grain de beauté sur ma pommette droite équilibrant les décorations de ma tête, accompagnées par un autre marqua à l'encre sur mon épaule, du même côté. Un ourobouros, enroulé sur lui-même, possédant en son sein le logo de Metallica avec en son coeur, le triskel. Seulement le haut de mon blason du clan entre mes omoplate est visible avec le décolleté de mon débardeur lorsque je vient à déployer mes ailes.
Revenant aux choses sérieuses, je pousse la porte du centre. Typiquement, l'odeur de cigare et de transpiration que j’adule tant chez Marc m'arrache un sourire plus mesquin. Et dire que la senteur de sa peau ne colle pas avec celles de ses vêtements et de son environnement. Mais sa fait partie de lui. Le brute de décoffrage, cachant une sensualité peu égalée derrière ses traits, voilà ce qu'est Mayers. J'aime les choses cassées, renfermant une vraie perle rare. Car je sais que l'âge et le temps qui use, camoufle un trésor poli et encore plus précieux que la jeunesse ne peut apporter. Et j'aime l'entretenir, l'ayant appris à mes dépends.

Toujours sur un nuage, je viens au comptoir, m'y accoudant. La radio émet de la musique d'ambiance, venant de la station radio de mon village. Après tout, ici, nous sommes à une quinzaine de kilomètres des habitations. Ce n'est donc pas très loin pour pouvoir transmettre de la bonne vieille musique comme il faut. Les absences d'Arashi à cause de son nouveau rôle me permet de souffler un peu ici. Bien qu'elle ne m'ai jamais dérangé, je n'en reste pas moins possessive avec mes amants. Et je ne cause aucun problème tant que je ne me sens pas délaissée. Je tapote le bois avec mes ongles, accoudée. Je voulais prendre l'air, tout comme je voulais voir avec Marc pour certaines affaires. Mais j'ignore s'il est là, car après tout, c'est une visite surprise. Et j'ai aussi envie d'inspecter ses marchandises de contrebande comme j'ai l'habitude de le faire de temps à autre. C'est une vieille habitude, j'aime bien voir ce que ramène mon homme de main de ses expéditions. On peut dire que je suis sa première cliente privilégiée. Il me doit bien ça, c'est grâce à moi s'il est ici et que les affaires tournent. Et puis à ma hanche, je porte un sac en bandoulière, un petit présent. Je soupire, peu patiente. Toutefois, je me laisse porter ma une éternelle chanson de Metallica.


Revenir en haut Aller en bas
" Kira Sullivan "
Kira Sullivan
Messages : 51
Date d'inscription : 18/06/2020
Who am i !

Un drôle de chat vénère [PV KIRA SULLIVAN] Empty

Un drôle de chat vénère [PV KIRA SULLIVAN]

MessageSujet: Re: Un drôle de chat vénère [PV KIRA SULLIVAN] Un drôle de chat vénère [PV KIRA SULLIVAN] EmptyMar 29 Sep - 13:19
J'essayais de m'acclimater doucement mais surement à cette endroit, ce monde qui n'était plus le mien, mais ... Même si les autres habitants c'était montré gentils avec moi, au final je leurs parlais peu et je ne comprenais pas grand chose la plupart du temps durant les discutions. Alors quand je ne travaillais pas, j'allais souvent me trouvais un endroit sympathique, comme le toit pour regarder le paysage car c'était surement cela qui était le moins différent de mon époque et encore ... Il y a ici, bien plus de nature que là ou j'avais grandis.

Au moins la vie ici était ... plutôt calme, jusqu'à maintenant personne ne m'avait cherché querelle enfin presque, sauf Marc évidement lors des entrainements de "remises en formes" comme il disait, mais déjà qu'avec mes pouvoir je n'avais jamais réussie à le mettre à terre, pas une fois alors sans mes pouvoirs ... Aucune chance. Et il ne me ménager pas ! Entre ça et les heures de travailles à porter des charges lourdes, j'avais toujours des courbatures dans les muscles. Mais il y eu tout de même quelques ... incident. Un des gros bras c'était mis à glousser en me regardant arriver dans une tenue de style militaire pour lâcher un commentaire à voir basse comme quoi, Marc avait due se tromper dans les affectation de travaille. Alors bien sûr mes oreilles, j'avais parfaitement entendue le commentaire ... Voyant rouge j'avais fini par soulever une caisse d'armes pour la lui envoyer sur la tronche, ça lui apprendra ! Bon, tout cela avait fini dans le bureau de Marc pour une réprimande, mais au moins l'homme ne me fit plus aucun commentaire.

Bref, à part cela il n'y a pas vraiment d'autre incident notable depuis mon arrivée, ce qui était une bonne chose en soit ... bon, cela ne faisait que sept jours que j'étais arrivé et je n'avais pas vraiment d'amis.

Je me promènent dans le centre, vêtue de mon débardeur noir et de mon pantalon en cuir ainsi que de mes bottine ayant des petits talons et ma petite veste en cuir, c'était la tenue que j'avais choisit avec Marc à mon arrivé pour essayer de me changer de mon style militaire que j'avais depuis toujours. Me dirigeant sans trop faire attention dans le centre, plus dans mes pensées qu'à regarder ou je marche, lorsque je tombe nez à nez avec une femme que je n'avais jamais vue, me faisais reculer d'un pas par réflexe. Les poils argenté de ma queue s'étant hérissé, je l'observe un moment avant de parlé étant donné que personne n'était au comptoir et qu'elle semblait impatiente.

- Bonjour, que venez vous faire ici ?

N'étant pas vraiment à l'aise avec les inconnue surtout après avoir été surprise ainsi, je ne peut m'empêcher de toucher mon collier, comme pour vérifier qu'il était toujours en place, réflexe à la con vue que seule Marc pouvait me le retirer ... Je continue d'observer la dame avec attention, mes oreilles félines mi =-dresser sur ma tête.
Revenir en haut Aller en bas
" Taïga Launwitch "
Taïga Launwitch
Messages : 213
Date d'inscription : 09/02/2017
Age : 31
Launwitch
Who am i !

Un drôle de chat vénère [PV KIRA SULLIVAN] Empty

Un drôle de chat vénère [PV KIRA SULLIVAN]

MessageSujet: Re: Un drôle de chat vénère [PV KIRA SULLIVAN] Un drôle de chat vénère [PV KIRA SULLIVAN] EmptyMar 13 Oct - 22:17
tumblr_mxml398mbo1qhs6zgo2_r1_500.gif
Un drôle de chat vénère
De l'épine croît la rose, et de la rose croît à nouveau l'épine.


Ft. Kira Sullivan

VeneratedEachAmericanquarterhorse-size_restricted.gif


Le temps est affreusement long lorsque personne ne vient à votre rencontre, Marc ne serait-il plus là ? Je soupire longuement, jouant avec une de mes dreads en attendant. Accoudée, mon ventre se remarque aisément malgré mon sarouel. Je sais que je me dévoile sous un nouveau jour en ayant troqué le cuir contre un style beaucoup plus doux et pacifiste. Mes ailes s'étirent paresseusement, je les referme délicatement en laissant mon esprit vagabonder au fil des différents morceaux passant dans les enceintes grésillantes du centre. Un bon passe temps, mais ce n'est que temporaire. Je finis par me lasser de ce petit jeu, mon regard aux couleurs hybrides balaye le hall, à la recherche du moindre signe de la vieille branche, mais rien. Je grogne faiblement, je me retourne. Au même moment, je suis interpellée par les bruits de pas de la chatte. Clignant des yeux, je détourne le visage du mur pour fixer une femme. Est-elle nouvelle ? Elle ne me dit pourtant rien, j'essaye de chercher dans ma mémoire, mais je ne trouve rien. Je lui fait face, montrant alors mon ventre arrondie, penchant la tête sur le côté. Mon intuition m'interpelle sur l'état d'alerte de la jeune femme. Soit ma présence ne la rassure pas, soit elle est mal à l'aise. Je suis assez perturbée, tout le monde me connaît ici, après tout, je suis la fondatrice du village, la Matriarche du clan et la bienfaitrice du centre.... et surtout sa meilleure cliente.

Bien le bonjour, je suis Taïga. Je ne pense pas que l'on se connaît, Marc est-il ici ?


Je lui parle de mon prénom, comme si c'est une évidence même qu'elle puisse me connaître, ou avoir déjà entendu parler de moi. Je redresse le visage en lui souriant amicalement, mais restant toujours à distance. Que ce soit par habitude ou pour nous préserver chacune, il y a toujours une bonne résolution. Je me contente de laisser mon bras légèrement plié sur le bord de l'accoudoir, gardant mes ailes bien repliées, droite. Définitivement, je ne la connaîs pas. Au vu de son accoutrement et de son comportement, elle doit sans doute faire partie du même genre de section que Bigby. Une connaissance de la vieille branche d'Amérique importée ici en secret. Une sorte de soldate, du moins, je le présume. Mais le cow-boy avait toujours un tour dans son sac, et je sais qu'il aime me devancer dès qu'il le peut. Comme prêt à prendre son indépendance si nos rapports se dégradent au point d'entrer en conflit. Mais j'essaye de faire en sorte à ce que ça n'arrive pas.

Tant que j'y suis, puis-je connaître ton nom ?



Revenir en haut Aller en bas
" Kira Sullivan "
Kira Sullivan
Messages : 51
Date d'inscription : 18/06/2020
Who am i !

Un drôle de chat vénère [PV KIRA SULLIVAN] Empty

Un drôle de chat vénère [PV KIRA SULLIVAN]

MessageSujet: Re: Un drôle de chat vénère [PV KIRA SULLIVAN] Un drôle de chat vénère [PV KIRA SULLIVAN] EmptyLun 1 Mar - 18:25
Je sens les poils de ma queue toujours hérissé alors que j'observais cette dame avec curiosité mais également méfiance. La grande traqueuse venait d'être surprise et je n'aimais pas vraiment cela, cette dame finit par me répondre disant son prénom comme si c'était une évidence … Sauf, qu'elle pourrait bien être la reine de cette terre ou le pape que cela ne changerait rien, étant donné que mes connaissance de cette époque sont proche de zéro. Mes oreilles argenté se plaquant sur mon crâne la regardant toujours comme l'on dévisage une inconnue, notant son ventre arrondie, la dame était donc enceinte, et le Marc … il devait surement être dans son bureau …

- Et bien, je crains de ne toujours pas vous connaître, vous m'auriez dit Leïa Organna ou Galadriel, là j'aurais compris, mais j'ai égaré ma Dolorean, alors … Nan, je vous connais pas. Je m'appelle Kira, enchantée … Je suppose.

Oui, ma tentative d'humour pour détendre l'atmosphère était plutôt foireuse, mais j'y pouvais rien si j'avais des référence vielle d'une centaine d'année, qui pour moi remonté a quelques années ! En plus la relation humaine n'avait jamais était mon for, alors bon … Voilà qu'elle devait me prendre pour une débile profond, bien joué vraiment … je m'en taperais bien la tête contre le mur, mais je crois que cela achèverais de la conforté dans l'idée de l'attardé mental alors je vais éviter. Venant me grattant l'arrière d'une oreille féline, toujours aussi mal à l'aise si ce n'est plus désormais. Je détourne mon regard tout aussi argenté que mes cheveux en direction du couloir ou se trouve le bureau de Marc.

- Bon, ben le Sergent doit se trouver dans son bureau je crois, je peut aller vérifier et lui dire qu'il est attendue, ça vous va ? Et vous voulez le voir pour quoi exactement ? Que je le dérange pas pour rien non plus.

Tournant de nouveau me regard vers la dame, toujours aussi mal à l'aise et méfiante envers l'inconnue, peut être était-elle réellement connue dans le coin et que je venais de m'afficher, ou bien c'était juste une nana arrogante après tout elle avait des ailes comme les ange et cette histoire que m'avait raconté Marc sur la fin de la guerre et leurs domination totale ne m'aidait pas a avoir confiance, mais cela, le sergent pourra surement y répondre et apporté des éclaircissement, en attendant, prudence et mère de sureté …
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lame Spirit RPG :: No Man's Land :: Lame Spirituelle :: Gun'N'Roses-